ACCUEIL
   LIENS
   REGIME
   COLORIAGES
   CADEAUX
   CREDITS
r
CONCEPTION LA GROSSESSE L'ACCOUCHEMENT ALLAITEMENT ALIMENTATION DE L'ENFANT BEAUTE RENCONTRES
Le lait de femme







Le lait de femme et de mère: comment le reccueillir, le conserver et le consommer

Le lait de femme est l'aliment naturel du nouveauné. L'allaitement direct au sein doit toujours être privilégié.

En cas d'impossibilité d'allaitement direct, deux méthodes de recueil du lait maternel sont possibles : soit l'expression manuelle, soit l'utilisation d'un tirelait manuel ou électrique (chaque marque propose des tirelait avec biberons adaptés). La collecte du lait de femme doit être favorisée chaque fois que l'enfant ne peut pas être allaité directement.

Les conditions de recueil et de conservation du lait de femme doivent être adéquates, conformes aux règles d'hygiène, car une contamination microbiologique est possible avec un risque non négligeable chez les enfants les plus à risque comme les grands prématurés. Cependant, quand le nourrisson est né à terme, sans antécédents, et qu'il est en bonne santé et nourri au domicile, le risque pour la santé de l'enfant lié à une éventuelle contamination est estimé faible.

Le lait recueilli par une mère est destiné à son propre enfant pour être consommé ultérieurement:

• au domicile = D;
• dans une structure d'accueil de la petite enfance (crè ches, jardins d'enfants) = C;
• dans un établissement de santé (unité de soins, service de néonatologie) = H;
•après être passé par un lactarium = L.

Le lait d'une mère est destiné exclusivement à son propre enfant, sauf s'il passe par un lactarium et répond aux exigences des textes régissant le don de lait.

Lorsqu'une mère a plus de lait que nécessaire pour nourrir son enfant, elle peut faire don de ce lait à un lactarium selon les textes régissant le don du lait.

Dans tous les cas (D. C, H, L), le recueil du lait doit se faire dans des conditions d'hygiène satisfaisantes.

Cas particulier du lait de mère recueilli et utilisé immédiatement Si l'allaitement direct au sein n'est pas possible, le lait recueilli par la mère, soit dans une structure d'accueil de la petite enfance (C), soit dans un établissement de santé (H), peut être donné directement à son propre enfant à condition:
• que le temps entre le début du recueil et la fin de l'utilisation (fin de la consommation du biberon) de ce lait laissé à température ambiante n'excède pas 4 heures
• que des conseils d'hygiène de recueil aient été donnés à la mère et qu'on se soit assuré qu'ils aient été correctement compris.

Il n'est pas conseillé de donner directement du lait d'une mère à son propre enfant en cas de grande prématurité (poids inférieur à 1500 g et/ou terme inférieur à 32 semaines) s'il y a risque d'infection à Cytomégalovirus (CMV) [mère ayant une sérologie CMV positive]. Dans ce cas, le passage du lait par un lactarium est recommandé.

Lait provenant du domicile

Recueil à domicile :

Les conditions de recueil doivent être soigneusement expliquées aux mères.
• Avant toute manipulation, un lavage soigneux des mains (savon liquide) est indispensable.
• Outre cette étape indispensable, une douche quotidienne avec lavage des seins et des mamelons est recommandée.
• Les tirelait sont une source potentielle de contamination et nécessitent un nettoyage soigneux et une désinfection : à chaque utilisation, laver soigneusement la téterelle et le flacon de recueil du lait avec du liquide vaisselle et rincer. L'usage du lavevaisselle avec un cycle amenant l'eau à 65 °C est efficace et autorisé, mais ne dispense pas d'un lavage soigneux au préalable. Juste avant de tirer le lait, il est également recom mandé de porter à ébullition la téterelle et le flacon de recueil dans une casserole d'eau. Pour faciliter leur refroidissement, il convient de vider l'eau chaude, mais de ne pas rincer sous l'eau du robinet.
• Les systèmes chimiques dits de stérilisation à froid ne sont pas recommandés.
• Le lait recueilli, s'il doit être conservé, ne doit l'être que dans des flacons (ou biberons) en plastique polypropylène, en polycarbonate ou en verre.
• Si le volume souhaité de lait à conserver est recueilli en une seule fois, verser le lait recueilli à chaque extraction dans le biberon (appelé dès lors biberon de conservation), fermer ce biberon (obturateur et capuchon) et placer ce biberon directement dans un réfrigérateur à une température inférieure ou égale à 4 °C. • Si le volume souhaité de lait n'est pas recueilli en une seule fois, verser le lait recueilli à chaque extraction dans un biberon dit de recueil, le refroidir et verser le lait refroidi dans le biberon de conservation, refermer le biberon (obturateur et capuchon) et placer le biberon dans un réfrigérateur à une température inférieure ou égale à 4 °C tant que le volume souhaité n'est pas atteint.
• En cas de conservation du lait, le contenant de conservation peut ne pas être stérile, à condition qu'il soit propre et sec (nettoyage au lavevaisselle domestique à 65 °C minimum et cycle complet).

Conservation du lait à domicile :

Lorsque le lait recueilli par une mère n'est destiné qu'à la consommation de son propre enfant à son domicile (D), il est recommandé de noter avant toute conservation la date et l'heure du premier recueil de lait sur le biberon (indication pour la durée de conservation).

Si le lait recueilli doit être amené dans une structure d'accueil de la petite enfance (C), ou dans une structure de soins (H), ou au lactarium (L), avant toute conservation, noter le nom et le prénom de l'enfant, en plus de la date et de l'heure du premier recueil de lait sur le biberon.

Il existe deux possibilités de conservation:

1. Conservation au réfrigérateur
• Le lait doit être mis dans un réfrigérateur immédiatement après recueil.
•Le lait peut être stocké à une température inférieure ou égale à 4 °C (qui doit être vérifiée) pendant une durée de conservation n'excédant pas 48 heures.
2. Conservation au congélateur
• Si l'on souhaite conserver le lait plus de 48 heures, il convient de le congeler (la congélation doit alors avoir lieu aussi rapidement que possible pour prévenir la peroxydation lipidique, et préserver les vitamines).
• Le lait stocké au congélateur (18 °C) peut être conservé pendant quatre mois sans conséquence nutritionnelle délétère.
• Le lait décongelé ne doit pas être recongelé.
•Le lait ne doit pas être placé dans un freezer (bac à glaçons du réfrigérateur), car la température n'y est pas assez basse.
• Il ne faut pas ajouter de lait de femme fraîchement recueilli à un biberon de lait congelé.
• Il faut veiller à ne remplir le biberon qu'aux 3/4 en prévision de l'augmentation du volume provoquée par la congélation.

Transport :


• Il convient d'éviter toute rupture de la chaîne du froid.
• Que le lait soit réfrigéré à une température inférieure ou égale à 4 oc ou congelé, il doit être transporté du domicile au lieu de consommation dans une glacière ou dans un sac isotherme avec pack eutectique (pack de glace, etc.).

Réception sur le site de consommation:


• Dès l'arrivée sur le site de consommation (C, H, L), vérifier que les biberons de lait ont été correctement identifiés (nom et prénom de l'enfant, date et heure du premier recueil), et placer les biberons soit dans une enceinte réfrigérée à une température inférieure ou égale à 4 oc, soit au congélateur.
• Les conditions de réchauffement (décrites cidessous) et d'utilisation lors de la consommation par l'enfant doivent être strictement respectées.

Conditions d'utilisations sur le site de consommation:

Ces conditions tiennent compte du site où est utilisé le lait:

1. Cas du lait utilisé pour son propre enfant, en dehors de toute structure d'accueil
• cela est considéré comme « à domicile ».
• Tenir compte des conditions de réchauffement cidessous.
2. Cas du lait utilisé dans une structure d'accueil de la petite enfance (C), dans une unité de soins (H) [en dehors d'un service de néonatologie]
• Le lait d'une mère recueilli et conservé moins de 48 heures dans les conditions décrites cidessus peut être donné directement à son enfant.
• Si les conditions de recueil et de transport ne sont pas fiables ou si le recueil date de plus de 48 heures, le lait doit passer par un lactarium pour y être pasteurisé.
3. Cas du lait utilisé dans un service de néonatologïe
• La conservation du lait dans des flacons (biberons) de conservation stériles est recommandée lorsque ce lait est à destination d'un service de néonatologie (enfant prématuré) ou d'un lactarium.
• Le lait d'une mère, recueilli et conservé moins de 48 heures dans les conditions décrites cidessus, peut être donné directement à son enfant (en dehors de contreindication médicale due à l'état de la mère ou de l'enfant). Il est de la responsabilité du service de néonatologie de s'assurer que les conseils de recueil et de transport ont été donnés, compris et respectés (un examen bactériologique de contrôle du lait est souhaitable pour s'assurer initialement de la qualité du lait). Si ces conditions de recueil, de conservation et de transport ne sont pas fiables ou si le recueil date de plus de 48 heures, le lait doit passer par un lactarium pour y être pasteurisé.
•En cas de grande prématurité, il n'est pas recommandé de donner directement le lait sans s'être assuré de l'absence de risque de transmission du CMV.
4. Cas du lait apporté congelé
• Après décongélation, le lait, gardé à une température inférieure ou égale à 4 °C sans rupture de la chaîne du froid, doit être utilisé dans les 24 heures.
• Si le lait décongelé a été laissé à température ambiante, il doit être utilisé dans un délai de 1 heure suivant la décongélation.

En cas de substances ajoutées dans le lait :

Dans ce cas, les mêmes précautions que celles recommandées pour les préparations de laits en poudre doivent être respectées et s'ajoutent aux conditions de préparation du lait de femme.

Lait provenant de lactarium

Selon le lactarium, le lait provenant de lactarium peut se présenter sous une forme congelée ou lyophilisée.

En cas de lyophilisation, la reconstitution sera effectuée dans les mêmes conditions que pour les préparations en poudre.

En cas de lait congelé provenant du lactarium (lait pasteurisé), la décongélation peut s'effectuer en quelques heures en plaçant le biberon dans une enceinte à une température inférieure ou égale à 4 °c (décongélation lente) ou par un réchauffement rapide dans de l'eau. La préparation et l'utilisation ultérieure du biberon doivent impérativement respecter la chaîne du froid (cf. paragraphe « Cas du lait apporté congelé »).

En cas de substances ajoutées dans le lait, les mêmes précautions que celles recommandées pour les préparations de laits en poudre doivent être respectées.

En cas de réchauffement

Le réchauffement du biberon conservé à une température inférieure ou égale à 4 °c doit être rapide pour atteindre la température souhaitée (par exemple la température ambiante).

Sa consommation doit intervenir immédiatement ou au maximum dans les 60 minutes qui suivent la sortie de l'enceinte réfrigérée.

Le réchauffement du biberon doit être effectué au domicile (D) à l'aide soit d'un bainmarie, soit d'un chauffebiberon (cf. section C, chapitre «Consommation du biberon », sur les conditions d'utilisation des systèmes de réchauffement utilisant dc l'eau), en aucun cas en le laissant à température ambiante, en raison du risque de développement microbien.

En pratique hospitalière, il n'est pas conseillé d'utiliser des systèmes de réchauffement utilisant de l'eau (bain marie, chauffebiberon avec eau). Si réchauffement il y a, il faut privilégier un chauffebiberon à sec (cf. section C, cha pitre « Consommation du biberon »). Le réchauffement du biberon au four à microondes est contre indiqué (cf. section C, chapitre « Consommation du biberon »).

Article publié dans Arch de pédiatrie 13 (2006) 17-30




 





Annuaire rachat crédit - Jeux et activités pour enfants

Grossesse-bebe est un site d'information gratuit sur la grossesse, les bébés et les enfants
N'hésitez pas à nous envoyer par mail vos astuces.