ACCUEIL
   LIENS
   REGIME
   COLORIAGES
   CADEAUX
   CREDITS
r
CONCEPTION LA GROSSESSE L'ACCOUCHEMENT ALLAITEMENT ALIMENTATION DE L'ENFANT BEAUTE RENCONTRES
Phases de l'accouchement







Phase du travail

Il y plusieurs manières de commencer le travail d'accouchement. Il peut commencer par la rupture de la poche des eaux. Il peut commencer également par les contractions.

1. La première étape: la dilatation.

- La dilatation commence par l'effacement du col, c'est-à-dire qu'il devient de moins en moins long. Cela peut se produire plusieurs jours avant l'accouchement ou plus tôt.
- En attendant, le jour de l'accouchement, on passe de l'effacement du col à la dilatation.
- Le col va s'ouvrir pour permettre le passage de votre bébé. On mesure la dilatation en centimètres.­ À la fin de cette première phase, il sera dilaté à 10 cm.
- Ce sont bien sûr les contractions qui aident à la dilatation. La durée d'une contraction se mesure en prenant le temps entre le début d'une contraction et le
début de la suivante. En début de travail, les contractions durent de 30 à 60 secondes et sont espacées de 20 à 5 minutes.
- On ne peut pas prévoir le temps que va mettre le col à se dilater, il est variable en fonction de chaque femme.
- La durée moyenne de cette première phase pour un premier bébé est 8 heures. phase la plus longue se situe entre l'effacement et une dilatation à 3 centimètres, elle va ensuite s'accélérer de plus en plus à partir de 5 centimètres.

- À partir de maintenant, vous allez certainement avoir besoin des techniques de respiration acquises pendant les cours de préparation.
- La poche des eaux, si ce n'est pas déjà fait, se rompt lorsque le col atteint entre 2 et 5 centimètres. Le médecin peut le faire lui même, c'est un acte complètement indolore. Il n'y a que la sensation d'écoulement qui est surprenante.
- Lorsque le col atteint environ 7 centimètres, le rythme des contractions s'accélère, ainsi que leur durée et leur intensité, passant à une durée de 45 à 75
secondes toutes les 4 à 2 minutes.
- À partir de cette phase de dilatation, tout va augmenter en rapidité et en intensité.
- C'est la période la plus fatiguante, la plus éprouvante physiquement et émotionnellement. Si les futurs papas sont là, c'est maintenant que vous aurez envie de lui planter les ongles dans le bras, si ce n'est pas déjà fait...
- Cette période dure en moyenne 1h30 pour un premier bébé, et entre 30 et 60 minutes pour un second ou plus.
- Les contractions commencent à être vraiment intenses, elle durent de 50 à 120 secondes, et sont espacées de 3 minutes à 30 secondes .
- Les techniques respiratoires deviennent indispensables. En effet, une bonne partie de l'oxygène part en grande partie pour les efforts que vous fournissez dans les contractions de l'utérus, le cerveau n'utilisant que ce qui reste, donc une bonne respiration vous permet de rester relativement claire...
- Concentration, respiration, relaxation sont les maîtres mots de cette phase. Prévenir la contraction, la gérer par la respiration, et essayez de vous relaxer entre 2.

( Je sais: Plus facile à dire qu'à faire...)

L'infirmière continuera de vous examiner tout au long de la dilatation de votre col.
La pose de la péridurale aura déjà eu lieu, si vous la souhaitez, auquel cas, vous ne rencontrerez pas la douleur.

2. La seconde étape: L'expulsion.

Cette seconde phase débute à la fin de la dilatation, et se termine par la naissance de votre bébé.Les contractions deviennent très intenses et très rapprochées. Si vous avez la péridurale, vous pourrez voir les tracés sur le monitoring.
Cette phase dure environ 1 heure pour un premier enfant (parfois plus), et 30 à 60 minutes à partir du 2ème enfant.
Jusqu'à présent, vous pouviez rester seule dans la salle d'accouchement, à présent vous allez être constamment entourée. Vous allez assister à la métamorphose de la pièce. L'infirmière abaisse l'extrémité de la table, C'est le moment où vous mettez les pieds dans les étriers.
Vous commencez à avoir envie de pousser, si vous n'avez pas la péridurale, vous sentez très intensément que la poussée soulage votre douleur, cela devient un besoin quasi-vital, les contractions sont en effet devenue d'une intensité incroyable, mais ce qui prend le dessus à cette phase, c'est la sensation que votre bébé descend.


Le médecin peut cependant vous demander de ne pas commencer à pousser.
C'est au commencement de cette poussée, votre bébé appuyant fortement sur le rectum, qu'arrive ce que l'on redoute toutes pour notre pudeur...

C'est maintenant que vous allez appliquer les conseils de respiration et de technique de poussée que vous avez acquis pendant les cours de préparation à
l'accouchement. Le fameux: "inspirer, bloquer, poussez!!!"
N'oubliez pas de bloquer la respiration le plus bas possible!


L'infirmière vous guide dans cet exercice. Elle vous aide à prolonger l'effort, vous dit de stopper ou de recommencer. Tout cela dans votre intérêt et en fonction de la progression de votre bébé. C'est aussi à ce moment-là, c'est-à-dire au moment où la tête de votre enfant apparaît, que le médecin peut pratiquer une épisiotomie. Attention, elle est systématique dans certaines maternités. Elle permet d'éviter une déchirure du périnée, ou de raccourcir le temps de l'expulsion étant donné la fatigue de votre bébé. Si vous êtes sous péridurale, vous n'aurez qu'une petite sensation, si vous ne l'avez pas, le médecin injectera un anesthésique local avant de pratiquer l'incision.

Une fois que la tête de votre enfant est dégagée, vous bénéficiez d'un petit laps de temps pour vous reposer, relaxez... Les contractions vont suffire à faire sortir les épaules et le reste du corps de votre bébé. Si vous devez encore pousser parce que votre bébé est un "bon petit bout", le médecin vous guidera.

À partir de maintenant, apprêtez -vous à accueillir votre enfant. Certaines maternités vous donnent la possibilité de pendre vous-même votre enfant,(
rassurez-vous, vous êtes guidée par le médecin)... C'est une sensation fantastique de sentir son enfant dans les mains, mais encore un peu dans son corps!
Vous allez blottir votre bébé contre vous, ou le médecin va le poser sur votre ventre. C'est le premier contact!


C'est le moment incroyable de la rencontre entre vous, votre enfant, et son papa bien sûr...
Là, on n'écrit rien parce que ce moment est le vôtre, il n'y a pas de mots, juste le coeur qui explose, et ça, on ne peut pas l'expliquer...

Quelques instants sont passés, votre bébé va maintenant partir dans une salle attenante pour les premiers soins.
Et vous, vous allez rentrer dans la dernière phase de l'accouchement.

3. Troisième étape: La délivrance.

C'est la dernière phase de l'accouchement. Pendant que votre bébé part pour sa première toilette, vous attaquez la dernière étape de l'accouchement: la délivrance., c'est-à-dire l'expulsion du placenta.

Dans un délai entre 10 et 30 minutes, vous allez de nouveau ressentir des contractions de faibles intensités, le placenta va être expulsé. Le médecin va
appuyer sur votre ventre pour permettre au placenta de se décoller, se décrocher et sortir en douceur. Le placenta étant très souple, c'est une phase totalement indolore (chez certaines femmes). Juste une sensation assez particulière si l'effet de la péridurale a disparu ou que vous n'en avez pas eu.
Le médecin l'examinera pour vérifier qu'il est bien complet, qu'aucune partie n'est restée dans votre utérus.

Vous commencez à ressentir une fatigue intense, et cette phase n'est pas non plus très agréable.
Vous commencerez peut-être à trembler, contre-coup de l'effort associé à une chute brutale des hormones, et une baisse de la pression émotionnelle.
Ces tremblements peuvent être assez violents, votre corps peut être très raide, essayez cependant de vous relaxer, vous allez encore recevoir quelques soins, notamment la réparation de l'épisiotomie, ou la réparation d'éventuelles "petites"déchirures vaginales. C'est un travail très délicat qui demande votre calme.

Vous allez bientôt revoir votre bébé et rester avec lui et la personne qui vous a accompagné dans la salle de travail. Pendant cette période l'infirmière reviendra vous voir pour s'assurer que tout va bien. Elle pourra également appuyer sur votre ventre, pour pousser l'utérus vers le bas, afin de le vider de caillots sanguins qui pourraient se former.

Maintenant que l'accouchement a eu lieu, vous vous trouvez dans un état assez particulier, dans des sensations de bien-être infini, réaction naturelle de plénitude due bien entendu à l'arrivée de votre enfant, mais aussi à la sécrétion d'endorphines...

Vous allez maintenant faire connaissance avec votre bébé, et partir pour un autre long voyage, celui de la maternité!




 





Annuaire rachat crédit - Jeux et activités pour enfants

Grossesse-bebe est un site d'information gratuit sur la grossesse, les bébés et les enfants
N'hésitez pas à nous envoyer par mail vos astuces.